La Nuit Rwandaise n°5 – revue annuelle, 7 avril 2011

15,00 €
TTC Livraison : 2 à 10 jours

Un petit pays africain ose mettre en accusation une grande puissance. Le rapport de la Commission nationale indépendante rwandaise, chargée de rassembler les preuves montrant l’implication de l’État français dans le génocide perpétré au Rwanda en 1994, est à bien des égards un document exceptionnel.

Numéro spécial

• Rapport Mucyo de la commission nationale indépendante chargée de faire la lumière sur le rôle de la France dans le génocide des Tutsi de 1994.

• Neuf officiers français impliqués au Rwanda portent plainte contre La Nuit rwandaise .

Quantité
Disponible

  • Paiements sécurisés par CB, Visa, Mastercard ou Paypal Paiements sécurisés par CB, Visa, Mastercard ou Paypal
  • Envoi postal sous 48h pour les particuliers / par PRISME pour les professionnels Envoi postal sous 48h pour les particuliers / par PRISME pour les professionnels
  • Professionnels: retour à partir du troisième mois suivant la mise en place et jusqu’à un an (3/12) Professionnels: retour à partir du troisième mois suivant la mise en place et jusqu’à un an (3/12)

Sommaire:


Éditorial
Communiqué de La Nuit rwandaise
Communiqué de la République du Rwanda
Communiqué de l’association Survie
Présentation du rapport Mucyo
Portraits des 9 militaires français ayant porté plainte contre La Nuit rwandaise
Rapport Mucyo
Index des personnes citées dans le communiqué Mucyo
Note de la rédaction

Numéro spécial:

La livraison de la cinquième édition de La Nuit rwandaise est un numéro spécial consacré à la publication du Rapport Mucyo sur les responsabilités françaises dans le génocide des Tutsi du Rwanda en 1994.

Ce choix est dû à la volonté de la rédaction de répondre aux neuf plaintes en diffamation portées à l'encontre du directeur de publication et du webmaster du site de la revue suite à la mise en ligne du communiqué du gouvernement Rwandais rendant compte des conclusions tirées de ce rapport.

Quant à cette plainte, on en est réduit à attendre la suite des événements. Subsistent plusieurs inconnues à l’heure où nous allons sous presse : la juge d’instruction, Sylvie Zimmermann, poursuivra-t-elle également le site du Nouvel observateur et les deux sites du gouvernement rwandais, tous trois signalés par les plaignants comme ayant également reproduit ce communiqué du ministère de la justice du Rwanda ? Et quid du site de l’association France Turquoise, qui regroupe les plaignants, et qui aura également reproduit ce communiqué, ainsi qu’en atteste le constat d’huissier que nous avons pu faire ?

LNR5

Fiche technique

Auteur
Collectif