Liste des produits de la marque Editions du Lézard

Depuis 1992, les éditions du Lézard publient des livres sur les drogues.

Parmi les succès de cette collection on relève Fumée clandestine, de Jean-Pierre Galland, président du Collectif d’information et de recherches cannabique (le CIRC), paru en 1992, après avoir été édité chez Ramsay.

Le 18 juin 1993, les éditions du Lézard organisent un colloque international, à Paris, sous le titre Première journée internationale du cannabis, qui rassemble nombre de spécialistes et de militants venus aussi bien de France que des États-Unis, de Grande-Bretagne, d’Allemagne, de Suisse, d’Espagne, des Pays-Bas ou de Belgique.

Ce colloque est à la fois l’occasion de relancer l’« Appel du 18 joint », lancé en 1976, en faveur de la légalisation du cannabis, et de faire le point sur des questions alors méconnues comme les usages multiples du chanvre (non psychotrope). Sur ce sujet les éditions du Lézard publient alors L’empereur est nu, du militant américain Jack Herer, livre qui a joué un rôle très important dans la remobilisation du mouvement en faveur de la légalisation du cannabis aux États-Unis, dans les années 1990.

Autre titre phare de l’éditeur, Les Plantes des dieux, d’Albert Hofmann et de Richard Evans Schultes, un classique, publié dans de nombreuses langues, souvent réédité, qui est un survol de l’ensemble des plantes psychédéliques, par deux auteurs éminents, Hofmann étant le découvreur du LSD 25 (extrait de l’ergot du seigle) et de la psilocybine (substance active du champignon psilocybe), et Schultes, fondateur de l’ethnobotanique, et directeur du département d’ethnobotanique de l’université Harvard jusqu’à sa mort en 2001.

Du même Hofmann, les éditions du Lézard publient LSD, mon enfant terrible, ses mémoires. Ce titre a été repris en poche chez L’Esprit frappeur.

Parmi les ouvrages de fonds figure La Politique de l’héroïne d’Alfred W. McCoy, publié une première fois dans les années 1970, et republié par les éditions du Lézard en 1999. Ce livre de plus de 600 pages est une enquête approfondie sur l’implication de la CIA, comme des services secrets français, dans le trafic de drogues.

Sur une thématique voisine, LSD et CIA, de Martin Lee et Bruce Shlain, est une histoire de la diffusion du LSD aux États-Unis, et du rôle de la CIA dans cette diffusion.

Du psychiatre américain Thomas Szasz, les éditions du Lézard ont publié deux livres, La Persécution rituelle des drogues, et Notre droit aux drogues, deux livres de réflexion sur le statut problématique des drogues dans les sociétés prohibitionnistes.

Du psychiatre bolivien, Jorge Hurtado, La Légende de la coca, est le résultat de plus de vingt ans de travail de celui qui a contribué à l’évolution de la perception de cette plante traditionnelle en Bolivie. Cette évolution a contribué à l’émergence du mouvement des cultivateurs de coca, les cocaleros, parmi lesquels Evo Morales qui a remporté les élections présidentielles en 2005, réélu en 2009. Ce livre est également l’origine du Musée de la coca organisé à La Paz par le Dr Hurtado.

Depuis l’unique condamnation de 2005 (qui ne constituait pas pour autant une interdiction), l’ensemble des livres des éditions du Lézard sont beaucoup moins diffusés. Alors que de 1993 à 2005 il était possible de trouver ces livres dans nombre de librairies, dont les grandes chaînes, ils ne sont désormais quasiment jamais exposés, et rarement présents dans les rayons des libraires.

Les éditions du Lézard ont pu dénoncer le fait que cette restriction de diffusion soudaine était le résultat de pressions de la brigade des stupéfiants, ce dont atteste une circulaire interne des Fnac, dont le site Nouvelobs.com avait pu faire état en 2005, sans susciter plus de scandale.

Il y a 12 produits.

Affichage 1-12 de 12 article(s)